13- On en parle dans la Montagne : articles de presse

Article dans le journal La Montagne : LIEN

Habiter Olliergues en 2030 : lancée cet été, l’étude autour du centre bourg de demain se joue aujourd’hui, à travers une résidence d’architectes et une réunion publique prévue ce soir.

Le bourg de demain se joue aujourd'hui. Depuis cet été, Olliergues se penche sur son avenir via une étude de réaménagement de son centre bourg (*), Habiter Olliergues en 2030. L'objectif : « On a quelques points noirs à Olliergues, avec d'anciennes maisons vides », explique le maire Arnaud Provenchère, citant « l'îlot Gouttefangas et l'îlot Rhin-Danube ». Et d'ajouter : « Le but est d'avoir des projets sur ces parties, en adéquation avec ce que la population attend car on y associe les habitants, les commerçants… »
Car la démarche se veut participative. Dans cette optique, deux ateliers d'architecture (l'Atelier du Rouger et l'Atelier de Montrottier) et une agence de paysage et d'urbanisme (La Motrice paysage), retenus pour l'étude, ont investi une boutique inoccupée au n°8 de la rue Rhin-Danube. « Ils ont voulu passer quelques jours sur Olliergues pour s'imprégner de la vie locale et des problématiques, qui peuvent aussi être des avantages, comme le fait que 4.000 véhicules passent tous les jours » sur la RD906, ajoute Arnaud Provenchère.
Concrètement, ce local s'anime lors de « résidences » : la première a eu lieu du 4 au 12 juillet et a permis « de voir comment réagissaient les administrés et de poser le projet » ; la deuxième débute aujourd'hui 1 er octobre, pour durer jusqu'à vendredi. Temps fort, une réunion publique est programmée ce mercredi soir à 20 h 30 à la salle des fêtes d'Olliergues. « On devrait rentrer un peu plus dans le vif du sujet, espère le maire. Les architectes vont commencer à nous montrer les idées qu'ils ont eues, même si rien n'est encore fixé. Il faut que ça reste en adéquation avec nos finances. » L'étude s'achèvera également par une troisième et ultime résidence, du 11 au 13 novembre.
(*) Le projet est piloté par la Communauté de communes, la commune, le Pays de la Vallée de la Dore, assistés de l'Atelier rural d'urbanisme du Parc Livradois-Forez.


Commentaires